Sophrologie et acouphènes



Les acouphènes sont des sons anormaux, tels que des bourdonnements ou des sifflements dans les oreilles, qu’une personne entend par intermittence ou en permanence, en l’absence de toute source de bruit environnemental.

Affectant une oreille ou les deux, les acouphènes peuvent être simples ou complexes et s’accompagner ou non de surdité. Les acouphènes constituent un véritable problème de santé publique. Heureusement, il y a la sophrologie.


Qu’est-ce que les acouphènes ?


Les acouphènes sont des troubles auditifs qui se manifestent par des bourdonnements, des sifflements, des fredonnements ou d’autres bruits dans les oreilles qui ne sont pas présents. Il peut être causé par des problèmes au niveau des oreilles ou du cerveau. Parfois, l’acouphène peut être temporaire, par exemple après un concert bruyant. D’autres fois, il peut s’agir d’une affection chronique qui se produit 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ou qui est irrégulier.


Pour les personnes qui souffrent de ce type d’acouphènes chroniques, cela peut aller d’un léger désagrément à une condition débilitante. Les acouphènes touchent environ 15 à 20 % de la population. D’après les différentes études épidémiologiques, sa prévalence est évaluée à 1 à 8 % de la population adulte.


Une étude portant sur plus de 600 sophronisés souffrant d’acouphènes a également démontré que 26 % d’entre eux souffrent d’une détérioration significative de leur qualité de vie, avec des changements comportementaux importants. L’irritabilité, l’anxiété, la tension et le manque de sommeil par exemple.


Diagnostic des acouphènes


Votre médecin vous diagnostiquera généralement un acouphène sur la base de vos seuls symptômes. Mais afin de traiter vos symptômes, il essaiera également de déterminer si votre acouphène est causé par une autre affection sous-jacente. Parfois, il est impossible de trouver une cause.


Pour aider à identifier la cause de vos acouphènes, votre médecin vous demandera probablement de lui faire part de vos antécédents médicaux et examinera vos oreilles, votre tête et votre cou.

Les tests les plus courants sont les suivants :

  • Examen auditif ;

  • Mouvement ;

  • Tests d’imagerie ;

  • Tests de laboratoire.

Pendant l’examen auditif, vous serez assis dans une pièce insonorisée et vous porterez des écouteurs qui transmettent des sons spécifiques à une oreille à la fois. Vous indiquerez quand vous pourrez entendre le son et vos résultats seront comparés aux résultats considérés comme normaux pour votre âge. Cela peut permettre d’exclure ou d’identifier les causes possibles des acouphènes.


En ce qui concerne les mouvements, votre médecin peut vous demander de bouger les yeux, de serrer la mâchoire ou de bouger le cou, les bras et les jambes. Si votre acouphène change ou s’aggrave, il peut aider à identifier un trouble sous-jacent qui doit être traité.


Selon la cause présumée de vos acouphènes, vous devrez peut-être passer des examens d’imagerie tels que des scanners ou des IRM. Les tests de laboratoire consisteront en une prise de sang pour vérifier si vous souffrez d’anémie, de problèmes thyroïdiens, de maladies cardiaques ou de carences en vitamines.


Le manque de succès de plusieurs traitements, notamment médicamenteux, a conduit des équipes à proposer des thérapies alternatives, utilisant des concepts radicalement différents, comme la sophrologie.


Qu’est-ce que la sophrologie ?


La sophrologie est une méthode structurée de développement personnel et bien être. Elle consiste en une série de pratique visuelle et dynamique à faire qui, lorsqu’ils sont pratiqués régulièrement, permettent d’obtenir un corps sain et détendu et un esprit calme et alerte. Ces exercices sont appelés relaxation dynamique. La sophrologie utilise aussi des techniques de visualisations et de respiration.


Le but ultime est de devenir pleinement présent, vivant et participant pleinement, confortablement et joyeusement, dans tous les domaines de la vie. Les premières choses que les gens remarquent généralement après avoir commencé à pratiquer la sophrologie sont : un sommeil plus reposant, une meilleure concentration, moins de soucis, une plus grande confiance en soi et un sentiment de bonheur intérieur. 2à min de pratique de sophrologie équivaut à 2h de sommeil réparateur.


Les bienfaits de la sophrologie dans le cas des acouphènes


La sophrologie reste l’une des techniques les plus recommandées pour réduire ses symptômes. L’une des options qui s’offrent aux personnes pour l’aider à faire face à ce problème est de faire appel à l’expertise d’un sophrologue. La sophrologie vise à faire travailler le corps et l’esprit pour atteindre la gestion des ce bruits parasites, et ce, par ses propres moyens.


Les pratiques sophrologiques vont permettre aux personnes de se débarrasser du stress lié aux acouphènes et de pouvoir se détendre pour supprimer et effacer tout bruit gênant. Il lui sera ainsi plus facile d’accepter ses acouphènes et de vivre avec sans trop de contraintes. Il est également possible de contrôler l’intensité des sensations sonores au fur et à mesure de l’évolution des pratiques.


Cependant, il reste impératif de souligner que la sophrologie peut apporter une amélioration, certes, mais ne peut en aucun cas mettre fin au phénomène. La personne s’y habitue simplement davantage. C’est pourquoi la sophrologie permet à quiconque l’utilise, de trouver les outils et ses propres ressources pour y faire face et arriver à vivre avec des acouphènes.