Sophrologie en temps de pandémie

La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus s’est révélée être très éprouvante sur la santé humaine. Mentalement comme physiquement, cette période à générer du stress, de l’angoisse et même un état de dépression sévère pour certains. Créée dans les années 1960, la sophrologie s’avère être d’une utilité non-négligeable pour gérer cette situation. Découvrez dans cet article, l’impact considérable que cette thérapie peut avoir sur l’individu en temps de crise sanitaire.


sophrologie et résonance vibratoire


Les intérêts de la sophrologie durant une crise sanitaire


L’utilisation de la sophrologie en temps de crise sanitaire permet à l’individu de mieux se sentir tout en donnant un sens au quotidien. De fait, libérer des tensions, l’esprit humain peut désormais se centrer sur de nouvelles activités et en achever d’anciennes.


Loin d’être un remède au virus, cette thérapie est plutôt vue comme un conditionnement positif de l’esprit. L’angoisse de contracter le virus faisant partie intégrante du quotidien, la sophrologie aide à s’en débarrasser. Grâce aux diverses séances, on acquiert une meilleure représentation de soi.


Ce qui nous aidera à mieux discipliner notre système immunitaire afin de le renforcer. Les techniques utilisées ici sont purement orales et ont pour but de toucher l’organisme humain physiquement et mentalement dans un but prophylactique. De plus, tous les moments de la journée sont idéaux pour sa mise en œuvre.


Bien vivre l’isolement grâce à la sophrologie


Les sessions de sophrologie varient le plus souvent entre 45min et 1 h 30. On peut toutefois faire appel à des sophrologues pour être mieux encadré. Ainsi, selon ce que l’on souhaite avoir, il est possible d'opter pour des séances individuelles ou de groupe.

En raison de la situation sanitaire que l’on a connu, certains spécialistes proposent des thérapies en visioconférence. Ainsi, pour un seul individu le prix est compris dans une fourchette de 50 à 70 euros. En groupe, comme dans les entreprises ou les start-ups ou même en famille, il faut compter dans l’ordre des 15 voire 20 euros. Tout dépend de la taille et du type d’objectif que le groupe vise.


Qui peut recourir à cette méthode en temps de crise ?


Absolument, tout le monde peut faire usage de la sophrologie. Idéalement, pour les plus jeunes un minimum de 7 ans est requis avec l’accompagnement d’un spécialiste. Étant isolé, cela peut être un moyen pour mieux ressouder les liens familiaux. Quand on vit seul, c’est assurément le meilleur moyen pour éviter la dépression et s’accepter.


L’utilité des séances de sophrologie durant une pandémie


Ces habitudes vont aider à créer ou restaurer l’harmonie entre le corps et l’esprit au sein de l’individu. Ainsi, avec de simples exercices ou actions calmes, vous pouvez vous délivrer de toutes les tensions inutiles ou craintes de maladie. Le stress et les émotions étant menacés au cours de cette période, la sophrologie va mieux les réguler et parallèlement va rétablir l’assurance de l’individu.


Comment se servir de la sophrologie durant un confinement

De préférence, avec un sophrologue, des résultats assez extraordinaires sont envisageables. Durant ces sessions vous serez amené à détacher votre vie professionnelle de votre vie privée. Par conséquent, vous améliorez ainsi le travail à domicile et supportez plus l’enfermement. Un concept autrefois perçu comme une privation de liberté physique comme mentale. Vous verrez ainsi mieux les choses comme une simple mesure temporaire et nécessaire à votre bien-être. Voir les choses avec un regard neuf et gérer les émotions.


Respirer et projeter le positif

Il faut savoir que pour fonctionner, la sophrologie va intervenir sur trois zones de l’organisme qui gère le stress. Il s’agit de l’espace :

● végétatif ;

● émotionnel ;

● néocortex.


C’est dans le premier système que les actes autonomes du corps sont gérés. Ainsi, pour travailler sur cette zone de façon individuelle, il faut pratiquer des exercices de respiration. L’un des plus réputés est la respiration abdominale qui consiste à gonfler l’abdomen lorsque l’air est ingéré. Le souffle est retenu pour environ 3 secondes. Ensuite, tout doucement et lentement, l’air est rejeté depuis l’abdomen. Exercice de cohérence cardiaque.


Les résultats sont un peu plus rassurants avec l’aide d’un professionnel. De fait, le sophrologue vous aidera à mieux gérer votre respiration et à vous détendre. Dans la seconde zone, vous apprendrez à contrôler vos émotions.

L’expert vous préparera à la liberté émotionnelle en vous incitant à vous concentrer sur des sensations, uniquement positives, et à les multiplier. Finalement, pour travailler le système néocortex, vous serez amené à prendre la résolution de vous tourner vers des actions optimistes désormais.


Libérer les zones de tension du corps et de l’esprit


Ici, le but est d’amoindrir les agitations externes comme internes de l’organisme. Très souvent, le sophrologue combine les techniques de gestion de la respiration et celles de la détente musculaire. Cet assemblage permet au corps de totalement se débarrasser de ses tensions et de laisser éclore les sensations agréables et sereines. Ainsi, l’exercice va se concentrer sur des parties comme :

● le cou (y compris le bras et les mains) ;

● le dos (poitrine et ventre) ;

● le bassin (des muscles fessiers aux jambes et aux pieds).

Vous savez à présent tout le bienfait que peut vous apporter la sophrologie dans une période de crise sanitaire telle qu’on l’a connue en 2020.